19 juin 2013

Intermède laineux

Quelques photos de mes premiers écheveaux filés au rouet, suite à mes premiers pas en février avec Cathyfile (organisatrice des Arts du fil à Campsegret (24) en septembre prochain).

mélange de mérinos (orange et rouge), sufflok (gris), laine de pays (blanc) et une pointe de  mohair
C'est un univers tout à fait passionnant et relaxant : choisir sa matière, d'un mouton à l'autre la fibre n'est pas la même, teinter sa matière, associer les fibres en les cardant, les filer, les retordre les mettre en écheveau, les bloquer, les mettre en pelote... tisser? tricoter? crocheter?... tant de possibilités pour des résultats tout aussi multiples... c'est un monde qui me plaît.

J'en profite pour vous inviter sur ma page "calendrier" où vous pourrez retrouver une partie de mes lieux d'expo d'été.

3 commentaires:

  1. Quel boulot et quelle patience, elles sont magnifiques tes laines ! Il faut quand même beaucoup de temps avant d'arriver à tricoter, mais le résultat en vaut la peine. Quelque chose me dit que quelques moutons vont faire leur apparition dans ton jardin !!?? je crois que c'est la seule chose qu'il te manque pour boucler la boucle ! ;O)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mouton c'est pour la pelouse de Delphine, moi c'est un alpaga que j'aimerai accueillir ;-), j'ai un paquet de poils soyeux à filer en provenance de l'élevage d'Anna Sirech, j'ai pas encore osé me lancer, mais ça ne saurait tarder! Merci pour le Yarnbombing.

      Supprimer
  2. Tes laines sont magnifiques...
    Soyons claires entre nous...le mouton c'est NON...j'ai déjà une tondeuse à gazon !

    RépondreSupprimer